La cuisine médiévale

La cuisine médiévale

 

Comment était la cuisine au Moyen-Âge ? Quelles étaient les boissons médiévales ? Découvrez l'essentiel à savoir avec cet article d'ARBOR AETHER !

Comment était la cuisine au Moyen-âge ?

Au Moyen-Age (du Vème siècle au XVème siècle), la cuisine n'était pas sommaire, contrairement à ce que l'on pourrait penser.

En effet, on aimait manger épicé et raffiné. L'engouement pour les épices vient notamment du fait que les médecins de l'époque leur attribué d'excellentes vertus digestives. 

Les principales épices utilisées étaient la cannelle, le gingembre, le clou de girofle, la noix de muscade, le poivre, la cardamome, ou encore le sucre et le safran. Les épices étaient très appréciées de tous. Elles étaient aussi bien utilisées dans les plats, que dans les desserts et les vins, comme l'hypocras par exemple. Toutes les bourses ne pouvaient toutefois pas se permettre de consommer des épices.

Prenons l'exemple de l'hypocras qui était autrefois un marqueur social. Ajouter des épices dans son vin était une démonstration de richesse. En effet, les épices coûtaient excessivement cher car elles étaient acheminées par la route de la soi. C’était d’ailleurs la boisson favorite de Louis XIV, D’Artagnan, Gaston Phoebus ou encore Henri IV.

Enfin, le mélange du sucré et du salé (saveurs aigres-douces) était très apprécié. Il était donc courant d'ajouter du miel, du sucre ou des fruits dans ses préparations.  

Comment étaient les repas au Moyen-Age ?

A l'époque médiévale, les repas étaient principalement composés de viande, de pain et de pâtisseries. La principale viande consommée était la viande de porc et ses charcuteries. Les gros gibiers quant à eux, constituaient l'alimentation des nobles. Le mouton, la vache et le boeuf étaient utilisés pour leur lait, oeufs et pour la laine. 

Quelles étaient les boissons médiévales ?

Au Moyen Âge, le vin régnait en maître comme boisson principale, en raison des risques associés à l'eau qui pouvait être contaminée. Le vin, lui, était une option sûre. À cette époque, le vin avait un faible degré d'alcool et ne se conservait pas plus d'un an. Une autre boisson courante était la piquette, concoctée à partir de raisins, d'eau et de sucre.

Au XIe siècle, le vin blanc était préféré, mais à partir du XIIe siècle, le vin rouge, surtout dans les pays du sud de l'Europe, a pris le dessus. Cependant, le vin médiéval était plutôt acide et nécessitait souvent d'être coupé avec de l'eau et agrémenté d'épices, de miel ou d'herbes, donnant naissance à des breuvages comme le clairet et l'hypocras.

La bière (cervoise) et le cidre étaient également appréciés selon les régions, tout autant que les bourgognes rouges et blancs. Pour faciliter la digestion, des boissons aux herbes comme le vin d'anis, d'absinthe, de romarin ou de sauge, ainsi que des boissons épicées comme l'hypocras et le clairet, étaient servies. En accompagnement des sucreries, on trouvait des vins généreux comme le malvoisie et des vins doux.

Où peut-on trouver des vins médiévaux ?

Vous êtes à la recherche de vins médiévaux ? Ne cherchez plus et découvrez les préparations pour vins médiévaux ARBOR AETHER

Vous avez dégusté nos boissons lors de banquets médiévaux ? Envoyez-nous vos photos sur les réseaux sociaux ! 

 

Retour au blog
  • La cuisine médiévale

    La cuisine médiévale

    Comment était la cuisine au Moyen-Âge ? Quelles étaient les boissons médiévales ? Découvrez l'essentiel à savoir avec cet article d'ARBOR AETHER !

    La cuisine médiévale

    Comment était la cuisine au Moyen-Âge ? Quelles étaient les boissons médiévales ? Découvrez l'essentiel à savoir avec cet article d'ARBOR AETHER !

  • Lady May

    Lady May : La boisson du printemps !

    Découvrez la boisson caractéristique ARBOR AETHER du printemps : La préparation pour élixir Lady May ! 

    Lady May : La boisson du printemps !

    Découvrez la boisson caractéristique ARBOR AETHER du printemps : La préparation pour élixir Lady May ! 

1 de 2